Echos  — Photographies

2016 

















Ad astra, 2016



Ces chercheurs et récepteurs paraboliques s’activent pour la même quête spirituelle: capturer des ondes enchâssées et câblées de la terre au ciel. Une résonance astrale aussi bien universelle que mystique, des objets archéo-modernistes révolutionnaires et dépassés. De formes métalliques ovoïdes ou filaires, ces capteurs fusionnent et résonnent dans un paysage architecturé tel le dessin d’une partition musicale.






























































Tous droits réservés - Yasmina Benbaderrahmane © Adagp, Paris, 2020